Transmis par Hervé Gaïa

Je me désole d’entendre encore aujourd’hui sur France Inter une émission sur le rêve qui, une fois de plus nous le présente comme un simple artefact nocturne de notre mental. Pourquoi en 2016, à l’aube d’une nouvelle ère, la psychologie moderne s’obstine-t-elle à ne pas voir la réalité du rêve en face, et refuse obstinément de sortir des clichés (j’ai ma petite idée sur la question) ? Ali Rebeihi animateur de “grand bien vous fasse” sur France Inter, si un jour vous lisez ces lignes, refaite votre émission sur le rêve avec de vrais spécialistes des rêves, et non des gardiens de la matrice qui nous enferment dans une réalité matérielle désenchantée, refaite votre émission avec ceux qui font des rêves en conscience et explorent ainsi les mécanismes fondamentaux qui influencent la vie et le destin des hommes et des femmes.

Encore faudrait-il pour cela admettre le caractère multidimensionnel de l’homme. Pour les lecteurs de Révolution Vibratoire ce point est acquis et, en attendant une plus grande ouverture des masses sur cette question, je m’adresse donc à toute personne éveillée à la vie onirique, à ces personnes qui non seulement gardent la mémoire de leurs rêves, mais qui savent distinctement distinguer un rêve, fruit d’une obsession ou d’une digestion, d’une vie réelle nocturne de l’âme. Et encore plus spécifiquement, je m’adresse dans cet article aux travailleurs de lumières qui subissent encore et encore des attaques sournoises par le biais de l’astral.

Je ne m’attarderai pas ici sur la nature de ces entités attaquantes, en général des agents de la matrice mais pas seulement, ou sur leur commanditaires, mais je me concentrerai sur certaines techniques, que je pense être assez universelles, utilisées pour éclairer d’un nouveau jour une nuit passée à lutter, combattre, mourir et ressusciter.

Tout d’abord, pour comprendre l’intérêt de l’attaque onirique, il faut se questionner sur notre vulnérabilité. Les forces sombres n’ont absolument aucune éthique guerrière, elles attaquent toujours par derrière, toujours par le point faible. Si vous êtes suffisamment stable et solide dans votre vie de veille, elles préfèreront vous attaquer dans le sommeil, quand la vigilance se relâche, quand le mental s’efface temporairement. A l’inverse si vous posséder une vulnérabilité suffisante dans votre vie de veille, il peut alors être plus intéressant de vous attaquer en veille (votre vie éveillée), car les conséquences sur vous et sur votre environnement auront alors plus d’impact en déstabilisant par exemple vos relations de couple, vos relations de travail, en provoquant un accident…

Une technique de déstabilisation et d’attaque courante en veille est, si vous ne possédez pas la vulnérabilité suffisante, de passer par un proche (famille, ami, collègue), ou une personne avec laquelle vous êtes émotionnellement connectée et qui elle possède cette vulnérabilité. Il se construit donc, par personne interposée, une vulnérabilité entre l’attaquant, agent de la matrice, et la cible. Certaines personnes parlent de portails organiques mais on trouve différentes définitions de cette notion sur le web.

Je voudrais ici me concentrer donc sur les attaques oniriques, mais vous allez vite comprendre qu’en réalité les attaques utilisent les mêmes stratégies, qu’on les subisse en veille ou en “rêves” (je mets ce terme entre guillemets car il s’agit bien de vie onirique et non d’un rêve classique d’agitation du mental, ou de sensations organiques).

Que l’on soit en veille ou en rêve, la meilleure défense, n’est pas l’attaque mais bien le niveau vibratoire ! Et donc, par voie de conséquence, la meilleure défense est de ne pas ressentir de peur par rapport à ces phénomènes, ou toutes émotions de nature négative, c’est à dire contribuant à amoindrir notre niveau vibratoire. Pour ma part, j’ai constaté à de multiples reprises que les attaques sont toujours réalisées quand la personne est plus fragilisée par un évènement, une émotion, une situation. Tout évènement de notre vie affecte notre fréquence fondamentale ! Pour parer à cela, faudrait-il donc être toujours au top ? Non bien sûr, mais il faudrait au moins avoir pris suffisamment d’avance vibratoire, une espèce de marge vibratoire de sécurité permanente, face aux évènements de la vie. Pour cela il existe une infinité de techniques (alimentation, sport, respiration, méditation, amour, pensée positive, sourire, pierres, connexion à la nature, arts…).

L’attaquant va donc s’en prendre à vous que s’il est en mesure de se rapprocher vibratoirement de sa cible. Dans le cas contraire, les lois physiques du choc en retour font qu’il risque lui-même de s’en prendre plein la figure, ou à défaut de ne pas vous avoir à sa portée, dans son champ d’action (comprendre cette notion de plan vibratoire illustrée par ce dicton : la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe – la différence de hauteur symbolise ici la différence de plan vibratoire, certains préfèrent utiliser le terme de dimension).

Si il n’est pas en mesure de se rapprocher vibratoirement de sa cible, et que la marge vibratoire entre l’attaquant et la cible est ténue, qu’à cela ne tienne, il pourra utiliser des techniques préparatoires pour vous faire glisser, lentement mais surement dans des vibrations légèrement plus basses. Pour employer à nouveau une analogie batracienne, chacun sait que la grenouille sait se sauver d’une eau bouillante si on la jette dans une eau déjà chaude, à l’inverse, elle se laissera bouillir si la température monte doucement. Et bien c’est le même mécanisme pour nous !

Un exemple typique de technique préparatoire consiste à vous envoyer des images mentales qui vont vous faire ressentir des émotions négatives, par exemple observer un combat, une injustice, vous faire ressentir des frustrations en réveillant des mémoires émotionnelles apparemment oubliées pour vous mais déchiffrables pour l’attaquant (toutes les mémoires sont en vous lisibles comme dans un grand livre ouvert). Jusqu’ici il n’y a pas de contact possible, on est juste en train de faire monter la température de l’eau doucement. Il est intéressant ici de connaitre un peu toute la symbolique du rêve. La notion d’ambiance est fondamentale, pour un rêveur conscient, il est possible d’observer cette discrète descente aux enfers au simple fait que les couleurs s’assombrissent, les sons deviennent plus graves ou plus inquiétants, le “rêveur” peut descendre des escaliers ou entrer dans un endroit clos ou muré. La sensation d’être enfermé, sans possibilité apparente de s’échapper est en général le signe que vous êtes vibratoirement mûr pour subir une attaque.

Au passage si vous prêtez attention à tout ce qui autour de vous tente d’influer sur votre niveau vibratoire, vous prendrez conscience à quel point les gardiens de la matrice sont présents partout et magnifiquement coordonnés. L’agent Smith sait se démultiplier à l’infini si besoin, à la télé, la radio, au cinéma, dans les journaux, les aliments pollués, les médicaments douteux, les relations malsaines (c’est une image bien sûr, il ne faut pas confondre un polluant qui vous fait baisser votre niveau vibratoire, et une entité astrale qui vous attaque, mais le résultat est similaire et ces différents facteurs travaillent en synergie sur votre vibration).

Une fois que vous devenez atteignable l’attaque peut se dérouler. Alors entendons nous bien, vous ne mourrez pas d’une attaque astrale ou onirique. Peut-être serez vous fragilisé et atteint par les conséquences de cette attaque mais votre vie n’est pas en danger ! Ce qui importe, c’est de vous prendre de votre énergie et de vous maintenir dans un état vibratoire bas. Pourquoi ? Parce que sinon vous risquez de sortir de la matrice et de devenir un agent contagieux pour d’autres personnes, qui comme vous, souhaiteront alors réaliser une ascension vibratoire. Si vous entrez en lutte avec l’attaquant, il a déjà gagné, car un lien de prédation s’installe entre l’attaquant et vous et l’énergie que vous donnez à vous battre, il l’absorbe et se renforce, et vous vous affaiblissez. Une simple empoignade, le fait de vous agripper ici ou là est le signe que vous être vibratoirement lié et qu’il peut lui aussi vous communiquer sa vibration plus basse.

Mais comment ne pas lutter quand on vient vous provoquer au combat, vous agresser de diverses manières ? L’agression peut-être ressentie comme des flèches qui vous sont portées, des coups, des balles, des explosions, du feu ou aussi comme des menaces, des pensées négatives ou d’autodestruction… Mais comment se sortir de ce piège diabolique?

La fuite ? Pensez vous que vous puissiez réellement fuir ? Même si vous partez dans votre véhicule astral à l’autre bout de l’univers (ce qui est peu probable étant donnée la prison des âmes mise en place autour de la terre), votre attaquant saura, croyez moi vous retrouver. Lui-aussi sait voyager à la vitesse de la pensée, et donc bien au delà de la vitesse de la lumière. Il existe néanmoins une fuite qui marche remarquablement bien, celle qui consiste à retourner en état de veille, lorsque nous en avons la capacité… ce fameux réveil en plein milieu d’un soi-disant “cauchemar”!

Se cacher ? Se cacher dans un trou ? Dans une cafetière ? Dans une herbe ? Ou même dans un atome de matière… Peine perdue, peut-être aurez-vous gagné quelques secondes avant de vous faire retrouver…

Non inutile de fuir donc, inutile de se cacher, à défaut de vous réveiller vous devez restaurer une partie de votre vibration. Je sais, si on ne rêve pas très conscient ce n’est pas évident, mais cela vient avec la pratique. Les mêmes techniques utilisables en veille sont utilisable en “rêve”, comme par exemple démarrer une méditation dans le sommeil. Cela peut vous sembler absurde mais vos agresseurs, suivant leur niveau de puissance vont probablement partir au triple galop. Il n’est pas anodin d’attaquer un travailleur de lumière

Mais plus simplement aussi vous pouvez chercher à monter, à chercher la lumière, ou à renvoyer en miroir sur votre agresseur le coup qu’il semble vouloir vous porter. Vous pouvez ressentir pour lui de la compassion. Remonter son niveau vibratoire, c’est comme partir à une vitesse superluminique, à l’autre bout de l’univers, se cacher dans un tesson de bouteille perdue dans le désert, sans laisser la moindre chance à votre attaquant de vous retrouver.

Alors bien sûr nous pourrions développer encore longuement le sujet en abordant différentes questions liées comme celle des implants négatifs qui peuvent aussi être utilisés contre vous en veille comme en rêve. Nous pourrions parler de la focalisation sur certains sujets (travailleurs de lumière) plus à même d’influencer le niveau vibratoire de nombreuses personnes, mais nous vous renvoyons à d’autres articles plus spécifiques sur ces questions.

Laissez moi vous donner pour finir une astuce permettant de se prémunir d’une attaque nocturne. C’est simple, je n’ai rien inventé. Méditer quelques minutes le soir avant le coucher en visualisant cette montée en énergie, vous restaurerez ainsi votre marge vibratoire, suite à la fatigue et aux émotions de la journée, et vous vous distancierez ainsi des plans vibratoires et des entités susceptibles de vous attaquer.

Voilà, j’espère avoir pu apporter quelques éclairages à certaines personnes qui se questionnent sur les troubles de leur sommeil, sur leur fatigue chronique, sur leurs rêves récurrents… Bien sûr le rêve d’attaque n’est pas systématique, mais il est beaucoup plus fréquent que ce que l’on imagine. Les gardiens de la matrice sont très actifs, que vous soyez en veille ou en rêves. Mais il faut avoir atteint une certaine maturité spirituelle pour accepter l’existence de ces gardiens et aussi pour vivre avec, simplement, en prenant soin de conserver toujours cette avance vibratoire qui est le meilleur remède à toute attaque, que ce soit dans votre lit ou dans votre vie !

Amitié vibratoire !

Illustration : “le cerf blessé”, autoportrait onirique de Frida Kahlo, peintre mexicaine.

http://revolutionvibratoire.fr/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Pour être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau et recevoir des conseils pour optimiser notre Ascension individuelle et collective... Recevez la Newsletter du Réseau Elishean


Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email