David Wilcock et Corey Goode

C’est « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Et je suis ici avec Corey Goode, un initié qui prétend avoir travaillé dans le programme spatial secret. Corey, bienvenue au spectacle.

CG: Merci.

DW: Très bien, l’une des choses qui m’a fasciné au début était d’avoir accès à cet initié, Daniel. Il a appelé son projet Phoenix III. Il prétend avoir travaillé aux laboratoires nationaux Brookhaven à Montauk Point, Long Island.

La plupart des gens l’appellent le Projet Montauk. Et comme je l’ai dit, c’était le siège d’un OVNI relié à un très puissant ensemble de transformateurs, et pour la personne qui actionnait la chaise, elle amplifiait ses capacités psychiques et elle pouvait manifester des choses dans la pièce ou créer un portail qui prendrait quelqu’un à travers l’espace ou le temps.

Au cours de cette longue conversation que j’ai eue avec Daniel sur le sujet, il a souvent décrit des anomalies très inhabituelles qui arrivaient au corps humain au fur et à mesure qu’il passait par ces portails.

Maintenant, je vais commencer notre discussion en disant que dans l’optique conventionnelle, si vous avez biologiquement 30 ans et que vous êtes envoyé dans le futur et que votre corps est envoyé dans le futur, vous pensez que votre corps aura 30 ans à ce moment-là.

C’est ce qui se passe, d’après vos connaissances? Ou il se passe autre chose?

CG: Dans mon cas personnel, j’ai participé à ce qu’on appelait le programme « 20 ET Retour ». Et on m’ a expliqué très tôt que je servirais pendant 20 ans et que, aussi étrange que cela puisse paraître, j’aurais régressé en âge et ramené au moment où je suis parti et celui j’ai été re-déposé–

DW: Re-déposé?

CG: — Re-déposé dans ma propre vie, avec plus ou moins quelques minutes de temps d’écart.

DW: Mais il y a un problème, parce que vous avez vieilli de 20 ans quand vous êtes allés dans l’espace.

CG: Exact.Mais ce qui se passe, c’est qu’à la fin de vos 20 ans–et dans mon cas, c’était plutôt 21 ans– ils vous ramènent au commandement d’opération lunaire, où vous passez par un débriefing massif, signez plusieurs papiers, puis ils vous prennent et vous mettent sur une table, et ils vous sédatent et paralysent votre corps jusqu’ à ce que vous ne puissiez plus bouger. Il faut être complètement immobile tout au long du processus.

Et ils ont mis en place des trucs minces, presque comme des cartes de bords. Vous êtes attaché à un support en mousse, et puis ils mettent ces trucs qui ressemblent à du poids, à la façon dont ils les manipulaient, sur des planches en carton autour de la forme de votre corps.

Et le processus a pris environ deux semaines, et dans cette période de temps, ils ont en quelque sorte régressé technologiquement mon corps à 20 ans en arrière, à l’époque où je les ai rejoint.

Et pendant ce temps, certaines personnes, dans le même processus, avaient des tatouages, des cicatrices, des blessures, qui disparaissaient.

Et vous étiez régressé en arrière. (Programme 20 et Retour)

Les gens qui ont été mis la dedans, après qu’ils ont été déposés de nouveau dans leur vie précédente, cette vie que nous connaissons ici, ils sont en cours d’hypnose ou de régression de la mémoire, ils auront des cicatrices qui vont apparaître sur leur corps au cours du processus et qui disparaitront, ou des tatouages, des contours de tatouages de cicatrice rouge qui apparaîtront pour une courte période de temps et puis disparaîtront.

Et c’est une sorte de mémoire cellulaire qui se produit.

DW: Vous ne le saviez pas quand vous êtes arrivé, mais il y a de nombreuses années, vers l’an 2000, j’avais lu en ligne un livre vraiment bizarre intitulé « The Mars Records ».

Et c’était un homme– et à l’époque, il n’ y avait pas d’autres données que je devais mettre en corrélation avec ça, mais cela ne ressemblait pas à un mensonge. Intuitivement, je n’avais pas l’impression que c’était mal.

Il décrivait être exactement ce dont vous parlez, le Programme spatial secret. Il n’avait que de très légers souvenirs d’être autour de Mars, ayant une sorte de meurtre psychique qu’il pouvait faire, une technique de terminaison psychique impliquant la télékinésie à laquelle il était très doué. Il grillait les synapses des gens.

Et il a rapporté qu’à la fin de l’affectation qu’il avait dans les années 1970, il a subi une régression d’âge de 20 ans, qu’ils l’ont ramené à l’époque où il est parti. Il travaillait depuis 20 ans, et ils l’ont revu à la baisse.

C’est exactement ce que vous avez dit. Connaissiez-vous des gens qui suivaient une formation psychique qui leur permettrait de faire griller des synapses?

CG: Absolument. Et il y a des stations où ils sont assis ou debout, qui améliorent leurs capacités. Et c’est l’un des systèmes d’armes, et ceux qui sont entraînés à l’observation à distance et à l’influence à distance – j’ai mentionné que c’est comme une cathode anodique. L’une est en cuivre. L’une est faite d’acier inoxydable ou d’un autre métal. Ils placent leurs mains dessus, puis ils concentrent leur esprit sur une cible, et ils sont capables de tuer les cibles de plusieurs façons différentes et de cibles multiples.

Et tout comme les gens qui font voler des drones et tuent des gens maintenant, beaucoup de ces gens se font gruger sur les cibles qu’ils démolissent.

Mais oui, c’est une technologie et un système d’armes bien réel, mais difficile à croire. Et certaines des mêmes personnes sont formées pour protéger les installations contre les remote viewers éloignés. (Voyants à distance)

Des gens qui sont très bien informés, des remote viewers qui ont essayé de voir à distance des installations et qui n’ont tout simplement pas pu le faire, nous les appelons « ceux qui dispersent ». Ils sont entraînés à disperser les pensées des remote viewers. Et cela passe aussi par l’amélioration technologique. Mais cela correspond à ce qu’il faisait.

Vous êtes un super-soldat?

CG: Non. [Rires sous cape]

 

Je ne suis absolument pas un super-soldat. Il y a des gens qui entrent dans cette catégorie. J’ai travaillé aux côtés de ce genre de personnes, mais j’étais sous un tout autre générique, sous la même coordination. Tout le monde jette tous les MILABs sous le même générique. Si vous êtes dans MILAB, vous devez être un super soldat. Quand les gens m’associent aux super-soldats, je suis frustré. Je ne parlais pas de ça. Ce n’est pas ce que j’ai fait.

DW: Il y avait un livre de super-soldat que j’ai lu il y a longtemps, et je n’avais aucune idée était-ce vraiment crédible ou non? C’était au début des années 2000. Le type a signalé des choses assez étranges. L’une des choses qu’il semblait dire, c’est qu’il avait reçu une formation pour, au besoin, pouvoir atterrir sans parachute à partir d’une grosse chute, et qu’il prétendait que ses jambes pouvaient sauter du sol, qu’il pouvait rebondir et ne pas être détruit par l’impact. Ça ne me semblait pas crédible.

CG: Les super-soldats avec qui j’ai travaillé, je les ai vus faire des choses incroyables. Je ne les ai jamais vus, en mauvais état… Je ne sais pas.

DW: Eh bien, je ne pense pas qu’on puisse faire tout un épisode sur les super-soldat, mais j’aimerais entendre ce qu’ils pourraient faire de cool qui dépasse les capacités humaines normales. Parlons un peu de ça.

CG: Ils pourraient certainement entrer dans l’esprit de leurs cibles.

Ils seraient capables de travailler psychiquement en groupe avec leur équipe. Ils ne pouvaient pas tout à fait bouger comme dans Matrix, mais leurs muscles étaient renforcés là où ils étaient très rapides et très létales. Mais ce n’était pas surhumain. C’était juste des humains améliorés.

DW: Une des choses que Pete Peterson m’ a dit sur ce à quoi il était personnellement impliqué, c’est une sorte d’entraînement, dont j’ai entendu parler, qu’ils avaient développé à partir de l’Est (URSS), où les gens étaient capables d’effacer leurs esprits, et qu’ils pouvaient laisser leur corps opérer instinctivement et attraper une balle qui leur a été tirée dessus avec un gant, même s’ils devaient commencer à bouger leur bras avant que la gâchette ne soit tirée.

CG: Je l’ai vu faire.

DW: Vraiment?

CG: Mm-hmm.

DW: Quel est le processus derrière quelque chose comme ça?

CG: Quand on se vide complètement l’esprit, on va vers la partie instinctive de son cerveau dont on a parlé plus tôt, à savoir que si une pierre vient pour cogner sa tête, elle est mesuré neurologiquement par le cerveau qui réagit un dixième de seconde avant qu’il ne vous frappe.

Ces gens ont été formés pour entrer en contact et travailler avec leurs capacités mentales de telle sorte qu’ils sont vraiment presque capables d’esquiver les balles et de se déplacer d’une manière qui est très étonnante.

Mais ce que vous venez de décrire n’est pas à l’extérieur du domaine de ce qui est possible pour beaucoup de ces types – et des filles. Il y a beaucoup de femmes aussi.

DW: Certains super-soldats sont apparemment appelés ninjas, et prétendent qu’ils ont reçu une sorte d’entraînement de ninjutsu. Est-ce que c’est vrai?

CG: Entraîné en arts martiaux multiples.

DW: Avez-vous entendu parler de soldats samouraïs entraînés à se battre avec une épée précise les yeux bandés et incapables de voir visiblement?

CG: Oui. Beaucoup de cela ressemble à Jedi, Luke Skywalker avec le sabre laser léger avec le petit robot volant autour de lui tirant des lasers. Mais tout ce type de formation est très impliqué, oui. Je n’ai pas passé en revue tout cela, mais j’ai entendu tous les témoins décrire des expériences semblables.

DW: Est-ce une partie de pourquoi quelqu’un serait appelé un super-soldat qu’il y a une certaine augmentation de leur corps physique? C’est du titane, du cyborg?

CG: Non. Ils ont des injections. Ils sont améliorés. Ils sont mentalement formés et améliorés. Mais le côté super-soldat, c’est comme être l’élite de l’élite de l’élite de l’élite de l’élite. C’est un lourd tribu à payer pour plus tard. Ils n’ont pas une grande espérance de vie.

DW: Ces gars pourraient-ils retenir leur souffle plus longtemps que la plupart d’entre nous?

CG: Mm-hmm.

DW: Peuvent-ils plonger

CG: Ils peuvent traiter de l’air plus mince. Ouais, toutes ces choses.

DW: Ces injections, sont-elles basées sur une sorte de technologie extraterrestre avancée qui permet d’amplifier le corps de façon inhabituelle?

CG: C’est une combinaison. Une partie d’entre eux est entièrement chimique, et une autre partie est issue de la nanotechnologie.

DW: Vraiment? Si des nanites sont utilisés, est-ce que cela signifierait que ces super-soldats sont vulnérables à l’infection par l’IA?

CG: Ils sont vulnérables.

DW: Donc, revenons maintenant à ce problème de temps – la chose bizarre que Daniel m’ a dit, c’est qu’au tout début du Projet Montauk, ils ont découvert que si vous poussez quelqu’un dans le futur, et qu’il aurait normalement 70 ans, disons, à ce moment-là dans notre futur, et que vous le faites voyager dans le temps jusqu’ à ce moment-là, son corps physique vieillira soudainement très rapidement, apparemment en quelques jours ou parfois même quelques heures, jusqu à l’âge de 70 ans. Avez-vous rencontré une telle information?

CG: J’ai rencontré des informations de ce genre, mais aussi beaucoup d’informations sur les personnes qui voyagent dans le temps et souffrent de ce que j’ai déjà mentionné, la démence temporelle, et qui trouvent des moyens de contourner la maladie. Je crois que c’est une sorte de thérapie génétique par télomères qui l’a empêchée ou ralentie.

DW: Eh bien, revenons un instant sur la progression de l’âge.

CG: Régression?

DW: Non, progression. Quelqu’un va de l’avant, et ils auraient 70 ans normalement, puis leur corps vieillit soudainement.

CG: OK.

DW: J’ai beaucoup d’informations précises de Daniel sur ce qui lui a été dit pour expliquer ce qui se passait. Je suis curieux de savoir si vous avez entendu l’une ou l’autre de ces théories ou s’ils comprenaient pourquoi cela se produirait. Y a-t-il une raison à cela?

Pourquoi ton corps ne resterait-il pas le même état si tu va dans le futur?

Si c’est vous à un moment donné et que vous entrez dans une autre période, pourquoi votre corps ne serait-il pas toujours au même âge que lorsque vous êtes parti?

CG: C’est encore, je crois, un grand mystère pour beaucoup de gens qui ne prennent pas en compte la conscience.

Quand vous savez consciemment où vous appartenez et où vous avez été pris, votre conscience est connectée à votre corps. Et j’ai entendu parler de ce que vous avez mentionné au sujet de la référence à temps zéro , mais je n’en sais pas grand-chose à ce sujet en particulier.

DW: Qu’avez-vous entendu à propos de la référence à temps zéro? Je suis juste curieux.

CG: Que votre physiologie, votre corps et votre conscience — esprit, corps, complexe spirituel, je suppose que vous pourriez l’appeler — tous les trois doivent être en harmonie ensemble. Et quand vous commencez à jouer avec les technologies temporelles et que vous prenez le corps et le déplacez vers l’avant ou vers l’arrière dans cette époque illusoire, le complexe mental, corps, esprit devient complètement fou, il devient oblique.

DW: Eh bien, permettez-moi de partager avec vous ce que Daniel m’ a dit au sujet de la référence du zéro temps parce qu’il semble que c’est un domaine où nous avons des chevauchements que vous n’avez pas tout entendu.

Apparemment, au moment de la conception, c’est le seul point où l’âme et le corps physique sont réunis dans ce qu’il appelle un cône de temps en expansion.

Il a aussi dit – et il a dit que c’était vraiment important dans son programme de formation psychique – que lorsqu’ils voulaient que vous alliez au point tranquille en vous-même, ils voulaient que vous reveniez à ce moment où l’âme et le corps habitent la même quanta, au même endroit.

Il a dit que l’âge du corps physique n’est pas basé biologiquement autant que sur la largeur du cône.

Vous êtes donc conçu ici, et puis comme vous vieillissez naturellement, c’est comme si votre âge de l’âme augmente de cette façon et votre âge biologique descend de cette façon, et l’état de votre corps physique est une fonction de la distance entre ces deux points.

Donc, si vous passez à un autre moment dans le temps, il semble que la nature a un mécanisme d’auto-correction de sorte que vous ne pouvez pas créer un paradoxe en devenant capable de vivre plus longtemps que vous naturellement dans votre propre vie naturelle de toute façon.

C’est donc comme un mécanisme de correction des erreurs intégré à la nature de l’univers parce que ces portails existent.

CG: Cela semble être une façon beaucoup plus complexe d’expliquer ce que je disais sur la connexion entre l’esprit, le corps et l’esprit qui doit être synchronisée.

DW: Il a également dit qu’il y avait certains moyens technologiques qui ont été développés avec l’aide d’extraterrestres pour déplacer la ZTR (la référence à temps zéro) afin que les gens puissent être emmenés ailleurs et qu’il ne leur arrive pas ce vieillissement soudain ou cette jeunesse soudaine.

Avez-vous entendu parler de cette possibilité que vous pourriez être transporté au-delà du moment où vous seriez normalement mort dans l’avenir et que vous seriez toujours en vie?

CG: Oui, j’ai entendu dire qu’ils ont trouvé des solutions. Mais je suis sûr que ce n’est pas seulement en génie humain qu’ils ont trouvé les moyens de le faire.

Nous travaillons main dans la main avec un si grand nombre d’extraterrestres différents que ce n’est pas une notion imaginaire de dire que les extraterrestres ont eu un rôle à jouer pour nous aider à concevoir une solution, de la façon qu’ils ont trouvé, pour résoudre ce problème.

DW: Vous avez dit que des tampons ont été placés sur ces navires qui avaient la capacité de distorsion temporelle.

CG: Toute la technologie Temporelle

DW: Y avait-il des cas avant que cela ne se produise où les gens se précipitaient dans le passé et regardaient les événements historiques de la Terre, certains événements remarquables?

CG: En général, il s’agissait de situations involontaires où les gens faisaient de longs sauts, et revenaient sur Terre au mauvais moment. Et ils ont dû réparer ça. Habituellement, lorsque les gens se déplacent dans le temps pour examiner les choses, cela faisaitt partie de certains des programmes temporaires qui ont finalement été fermés.

DW: Daniel a décrit des gens qui voulaient revenir en arrière pour voir si Jésus avait été crucifié. Avez-vous déjà entendu quelque chose comme ça, si les gens essayaient de faire cela ou d’autres événements historiques importants?

CG: Vous parlez de Looking Glass?

C’était en fait un saut de Montauk. C’était quelqu’un qui passait par le portail de Montauk pour voir la crucifixion et qui passait par là.

CG: Non, je ne connais pas cela.

DW: Et si vous regardiez le verre? Avez-vous entendu parler de gens qui essayaient de voir des choses comme la crucifixion dans Looking Glass?

CG: Oui. Dans Looking Glass, j’ai entendu dire que les gens essayaient d’examiner à peu près tous les événements historiques auxquels vous pourriez penser, en particulier beaucoup de ceux qui exigent un peu de foi, qui sont discutables si cela s’est produit ou non, pour le vérifier.

DW: Tout le monde est sur le bord de son siège maintenant, alors quels ont été les résultats? Ou varient-ils d’une personne à l’autre en fonction de leurs croyances?

CG: Oui.

DW: Vraiment?

CG: Comme je l’ai dit, le temps est très consciencieux.

En regardant dans le futur et en regardant dans le passé, vous allez souvent voir une ligne du temps dans le passé ou dans le futur qui est basé sur la conscience et le système de croyance du spectateur.

Je n’ai pas vu de rapports sur Jésus en particulier, mais il y avait d’autres choses. Je crois que l’assassinat de Lincoln a été mentionné.

Il y a eu différents rapports sur ce qui a été vu–je ne m’en souviens pas exactement– et quelques autres incidents qui remontent beaucoup plus loin dans le temps. Et ils ont finalement compris que cela dépendait de qui regardait l’événement passé, et leur idée préconçue et leur croyance avaient beaucoup à voir avec ce qu’ils voyaient, surtout quand il s’agissait de choses qui étaient de nature théologique.

DW: Est-ce que quelqu’un est allé voir Valley Forge ou la signature de la Déclaration d’indépendance, avec le Looking Glass?

CG: Déclaration d’indépendance. Oui, beaucoup de ces choses étaient listées. Il y avait beaucoup de choses énumérées que les gens avaient vu et que vous pouviez approfondir et examiner. Et je n’ y ai pas vraiment jeté un regard profond.

DW: L’émission « Doctor Who », même si j’oublie que c’était au milieu des années 2000 qu’elle avait déjà été l’émission la plus ancienne de l’histoire de la télévision britannique, entre 20 et 24 ans. Et ils le font encore maintenant, et il semble qu’ils sont en train de mélanger « Doctor Who » et « Game of Thrones » et de mélanger des personnages. Docteur qui se déplace dans une cabine téléphonique comme un portail qu’ils appellent le TARDIS.

Daniel disait qu’il y avait plein de trucs dans « Doctor Who ».

CG: Oui. Il y a eu des vaisseaux ET qui, à l’intérieur, sont plus grandes qu’à l’extérieur.

DW: C’est exactement ce que nous voyons dans TARDIS. Il va dans cette petite cabine téléphonique, il entre et c’est une grande pièce.

CG: Oui.

DW: Pensez-vous donc que celui qui fait ces émissions essaie de nous préparer pour la divulgation cosmique à l’avenir?

CG: Une partie est de planter une graine dans notre subconscient pour nous préparer à la divulgation, et une autre est de discréditer les gens qui commencent à se manifester.

Et une chose que je voulais mentionner, c’est qu’il y a beaucoup de gens qui ont subi la régression de l’âge et qui ont suivi le programme 20 ans et Retour, qui ont suivi le processus d’inscription en blanc. Et j’ai mentionné, 3 à 5 p. 100 des gens, l’ardoise vierge ne fonctionne pas.

Mais pour ceux qui ont vécu cela, il y a plusieurs façons de le dire. D’habitude, tu as l’air plus jeune. Comme si tu avais 45 ans, beaucoup de gens pensent que tu as 35 ou 38 ans. On vieillit bien jusqu’ à un certain âge, puis on vieillit très vite. Vous avez plusieurs problèmes neurologiques que vous commencez à développer, habituellement entre 30 et 40 ans.

Tu commences à avoir peut-être le canal carpien. Tu vas commencer à avoir des problèmes de nerfs aux extrémités. Les problèmes de saisie sont très répandus. Problèmes oculaires. Certaines personnes commencent à avoir des problèmes bizarres où certains de leurs organes internes commencent à se décomposer un peu. Vous commencez à avoir beaucoup de problèmes biologiques, et surtout neurologiques, plus tard dans votre vie.

DW: Jacob, l’initié de mon Programme spatial, m’a dit il n’ y a pas si longtemps que la technologie de santé qu’ils ont dans le programme spatial est maintenant tellement avancée que même si vous êtes paralysé du cou vers le bas, ils peuvent faire repousser vos fibres nerveuses, et tout cela ne fera que croître à partir de cette origine et se réacheminer à travers votre corps.

Avez-vous rencontré quelque chose comme ça? Est-ce vraiment vrai?

CG: Oui. Et c’est très frustrant pour moi, surtout quand je visite le COL, et que je sais que trois étages en dessous de moi existe probablement la technologie qui pourrait résoudre certains des problèmes que j’ai. Mais la technologie m’a été refusée.

Un peu des raisins acides qu’on m’a imposé quand j’ai demandé cette technologie pour moi-même et pour certains membres de ma famille qui ont été diagnostiqués récemment. Ils me disent : tu ne travailles pas pour nous.

DW: Jacob a également rapporté des cuves de bras et jambes de remplacement et d’autres membres qui ont été cultivés pour être comme des flans, et si vous obtenez votre bras soufflé en service ou quelque chose qu’ils peuvent greffer sur un nouveau, et il se cassera dans votre signature d’ADN pour devenir comme votre propre bras à nouveau. Vous connaissez ça?

CG: J’ai connu des gens qui ont eu des membres arrachés, et ils ont perdu des membres, et ils ont eu presque comme une moisissure de gélatine qui a holographiquement poussé sur leur corps.

Habituellement, ce que je voyais et ce que je sais était utilisé au COL, et aussi, je suppose que ce que vous appelleriezdces vaisseaux-hôpitaux, étaient un champ holographique autour de la gélatine qui régénéraient vos nerfs et reconstruisaient le membre qui était nécessaire.

DW: Pourquoi pensez-vous qu’ils ne diffusent pas cette technologie à l’humanité si cela serait si bénéfique?

CG: La même raison pour laquelle ils « militarisent » notre nourriture. (nanoparticules)

DW: Ils veulent moins, pas plus.

CG: Ils veulent moins, pas plus pour nous….

DW: Je suis sûr qu’au fil du temps – et je dis cela avec amour -, il y aura de plus en plus de gens qui prétendent canaliser, et ils diront qu’ils canalisent l’Alliance, ou ils canalisent les êtres qui travaillent avec l’Alliance, que ce soit les Blue Avians of the Blue Orb Beings, les Golden Triangle Head Beings ou les Sphere Beings, peu importe.

CG: Ou les deux qui ne sont pas apparus.

C’est déjà en train de se produire.

DW: D’accord, pas tout le monde, mais il y a des gens qui sont des ufologues qui semblent avoir de jolies lunettes de couleur rose et qui voient que tout va très bien. Tout est si beau. Oh, c’est l’Alliance, OK.

Votre expérience, cependant – nous devons le faire savoir publiquement, parce que les Êtres des Sphères semblent venir d’un niveau beaucoup plus élevé.

Ils n’ont pas seulement donné leur aval à l’Alliance, n’est-ce pas? Tout d’abord, ils ne voulaient même pas leur parler, sauf par votre intermédiaire, c’est ce que vous nous avez dit.

CG: Et Gonzales.

DW: Exact. Alors, quelle était la raison pour laquelle ces Êtres des Sphères ne voulaient pas parler directement à l’Alliance, si ces gens de l’Alliance sont des héros qui vont sauver la Terre?

CG: A l’origine, ces personnes ont travaillé pour ce que je suppose être ce que beaucoup appellent la Cabale. Ils travaillaient directement pour le gouvernement secret de la Terre et leurs syndicats.

DW: Certains diraient les Illuminati.

CG: Oui, les Illuminati.

DW: Mot très effrayant.

CG: Ces gens n’étaient pas et ne sont pas des anges et ne le seront par aucun moyen.

Oui, ils ont tourné la page. Ils ont été suffisamment opprimés. Ils ont vu assez d’oppression là où ils ont décidé de tourner le dos à leurs anciens maîtres, et ils veulent apporter une nouvelle ère à l’humanité. Mais ces personnes sont encore très endommagées, et beaucoup d’entre elles – l’Alliance n’est pas seulement un groupe. Il y a un groupe de personnes qui ont quitté plusieurs programmes spatiaux différents qui ont formé l’Alliance du Programme spatial secret.

Et beaucoup d’entre eux sont venus de mauvais, ou de bien pires groupes. Et leurs tactiques, leurs propres agendas maintenant, ne sont pas tout à fait au service des autres. Ils sont encore au service de soi.

L’Alliance des Sphères, avec d’autres ET et cette alliance SSP, ont dit que ces groupes, même s’ils travaillent pour le bien commun, sont toujours un certain pourcentage de l’agenda orienté vers le service de soi, et ils ne voulaient pas traiter directement avec eux.

DW: Vous avez dit que les gens de la faction militaire du programme spatial ont appris que ce qui est dans le ciel est à nous.

CG: Exact.

DW: Et que leur a-t-on dit sur les extraterrestres?

CG: Certains d’entre eux ont appris que l’accident de Roswell était réel.

Certains disent que quatre groupes d’ET nous rendent visite.

Certains croient qu’il y a, je crois, 56 ou 58 groupes d’ET qui nous rendent visite. Tout dépend du programme auquel ils participent.

DW: En fait, j’ai des contacts avec le meilleur initié de Hoagland, Richard Hoagland. Il m’ a contacté il y a longtemps, je suppose, en 2008 ou quelque chose comme ça, quand j’ai fait une conférence à Joshua Tree. Et il jure que les seuls ET étaient la race des Anciens Bâtisseurs, et que tout ce qu’il y a dans le ciel est à nous. Et c’était drôle parce que tu m’as dit exactement la même chose à propos de certaines factions militaires.

CG: Certaines des factions militaires inférieures, en particulier les groupes de commandement spatial comme la Force aérienne, croient que tout ce qu’ils surveillent dans l’espace est de fabrication humaine.

Ils croient qu’ils ont été lus au plus haut niveau, et si vous leur dites le contraire, ils sont prêts à vous combattre. Ils croient ardemment qu’ils sont le sommet du mât totémique, qu’ils ont le plus haut niveau d’autorisation, qu’ils ont besoin de savoir, et qu’il n’ y a rien au-dessus d’eux qu’ils ne sachent pas.

DW: Qu’est-ce que la NRO ici sur Terre?

CG: Le NRO est essentiellement l’équivalent du commandement spatial de la Force aérienne.

DW: Le NRO, National Reconnaissance Office, est donc un organisme de renseignement naval?

CG: Exact. Ils participent à l’ingénierie géospatiale, surveillent des objets en orbite géospatiale proche de la Terre et ont des programmes spatiaux de niveau inférieur qui font voler ce qu’ils croient être des véhicules spatiaux haut de gamme.

Et il y a des stations spatiales qui sont en orbite proche de la Terre, en orbite supérieure proche de la Terre, qui sont un peu plus avancées que l’ISS qu’elles volent à destination et en provenance de la Terre, et elles croient que c’est aussi haut que possible.

DW: Certains initiés semblent penser que la NRO est le point d’arrêt de l’affaire, que c’est comme la plus grande organisation de la communauté du renseignement quand il s’agit de questions spatiales. On ne dirait pas que vous pensez que c’est vrai.

CG: Non. Certaines personnes de la NRO ont des connaissances supérieures.

DW: Si nous voyions l’une de ces plates-formes spatiales en orbite terrestre que possède le NRO et qu’elle était décloisonnée ou démasquée, cela nous paraîtrait-il futuriste et bizarre?

CG: S’ils devaient faire une sorte de révélation et dire que c’est notre programme spatial secret, comme moyen de nous piéger et de montrer ces vaisseaux, ces avions spatiaux et ces stations spatiales, oui. On croirait qu’ils sont assez avancés. Mais ils sont probablement jusqu’ à 50 ans plus avancés dans la Station spatiale internationale.

DW: Maintenant, je suis sûr que vous connaissez une histoire qui est apparue sur les radars des gens qui y ont prêté attention – la plupart des gens l’ont probablement ignorée – où le NRO a fait don à la NASA de trois télescopes beaucoup plus perfectionnés que le télescope spatial Hubble. Et ils dirent: Ils sont désuets pour nous. On n’en a pas besoin.

CG: Mm-hmm.

DW: Pensez-vous qu’ils essayaient d’envoyer un message aux gens en faisant cela? Et si oui, quel message cela aurait-il pu envoyer?

CG: Je ne sais pas s’ils avaient l’intention d’envoyer un message, mais c’est certainement le cas. Et quand la NASA les a mis en veilleuse et a dit:  » Nous n’avons pas l’argent nécessaire pour doter en personnel un projet pour essayer d’exploiter ces nouveaux satellites– enfin, allez. Pourquoi ne pas enlever des gens du Hubble et les mettre sur quelque chose qui est 10 fois plus puissant que le Hubble? Ça n’ a aucun sens.

DW: La question deviendrait, s’ils ont des choses 10 fois plus puissantes que le Hubble, est-ce qu’ils regardent les étoiles? Sont-ils seulement en train de compter les étoiles et les galaxies?

CG: Pourquoi l’armée voudrait-elle compter les étoiles?

DW: Cela impliquerait qu’il y a quelque chose qui les intéresse beaucoup.

CG: Mm-hmm. Et à un moment donné, les gens posaient des questions — les armes SBI qui étaient placées dans l’espace extra-atmosphérique, ils se demandaient pourquoi les deux tiers de ces armes qui n’existent pas étaient dirigées vers l’extérieur plutôt que vers l’intérieur, vers la Terre.

DW: Voici une autre chose que Jacob m’ a dite, que je n’ai jamais partagée publiquement auparavant. Et ça va sembler vraiment scandaleux, et je l’accepte. Il a dit qu’il savait que le programme spatial disposait, je suppose qu’on pourrait l’appeler télescope, une technologie si puissante qu’on pouvait détecter des bâtiments et des éléments de surface sur des planètes loin de la Terre. Avez-vous déjà rencontré quelque chose comme ça?

CG: Il n’ y avait pas d’imagerie optique télescopique, mais il y avait des systèmes d’imagerie capables de faire ce type de reconnaissance.

DW: Nous pouvons donc essentiellement regarder autour de nous et voir ce qui se passe.

CG: Exact.

DW: Revenons un instant à la Grèce antique, et parlons de certaines des sociétés secrètes qui s’ y trouvent, où – et j’ai lu ceci dans « New World Order – The Ancient Plan of Secret Societies » de William T.

Néanmoins, où il dit que dans ces ordres secrets, ils demandaient à tous les gars de sortir en une nuit, et tout le monde se débarrasserait des pénis sur ces statues de dieux grecs. Quand tout le monde se réveille le matin, ils sont horrifiés que cela ait été fait.

La société secrète dirait que si l’un d’entre vous crie, on va vous mettre tout ça sur le dos. Et ça s’appelle la criminalité ordinaire. La criminalité de droit commun est-elle utilisée dans le programme spatial?

Est-ce que tout le monde est contaminé jusqu’ à un certain point par des choses qu’il a dû faire?

CG: De tout syndicat, de tout groupe, c’est-à-dire d’un locataire. Oui, ils vous amènent à faire des choses innommables là où vous vous enlacerez si profondément que si vous vous exprimez, vous vous incriminerez vous-même.

DW: S’agit-il d’une des façons dont les syndicats secrets du gouvernement de la Terre pensaient qu’ils pourraient s’assurer que nous ne découvririons jamais le programme spatial parce que personne n’est propre dans le programme spatial? Ils sont tous sales.

Ils ont tous des choses horribles qu’ils ont été forcés de faire.

CG: Certainement. Comme je l’ai dit, toutes les personnes qui font partie de l’Alliance du Programme spatial secret ont fait des choses horribles qu’elles essaient peut-être de rattraper pour l’instant.

Vous l’avez entendu ici. C’est tout le temps que nous avons pour cet épisode. Il y a beaucoup plus d’informations sur la prochaine fois sur « Cosmic Disclosure », parce que vous avez besoin de savoir. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous sommes ici avec Corey Goode, et nous vous remercions de votre attention.

https://spherebeingalliance.com/blog/transcript-cosmic-disclosure-ssp-sciences.html

Traduit avec https://www.deepl.com/translator

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email