SÉRIE : Le Troisième Testament – part 9

Le Troisième Temps

Voici donc venu le Temps promis où l’Esprit Divin se répand sur toute chair et tout esprit, accomplissant la prophétie biblique que tout oeil le contemplera.

Pas une seule des paroles prononcées par Jésus dans le Second Temps ne sera contredite. La doctrine de l’amour reste la même en son essence mais les erreurs d’interprétations sont corrigées et de nouvelles révélations complémentaires viennent s’ajouter aux leçons spirituelles du passé.

Cette manifestation surprendra l’humanité si peu préparée spirituellement pour la recevoir. Les réticences à ces enseignements spirituels sont déjà évidentes. Ce sont la science, les concepts matérialistes, mais aussi l’égoïsme, l’ambition et l’orgueil.

Cependant, la lumière de la vérité, irrésistible en ce temps qui vient, illuminera finalement l’humanité, menant à découvert tout ce qui est faux et trompeur.

Déjà, les esprits s’éveillent et entendent l’appel de la conscience et de l’amour, tel qu’il est prédit que cela devait arriver dans les textes des deux premiers temps (celui de l’Ancien Testament biblique et celui des Evangiles chrétiens).

Ici, sur Terre, la vie spirituelle du peuple judéo-chrétien a été divisée en trois étapes, temps ou ères, pendant lesquelles fut révélée, pas à pas, leçon par leçon, en accord avec l’évolution progressive des Hommes, la sagesse que tous doivent finalement atteindre.

Le premier temps fut comme l’enfance spirituelle de l’Homme. Celui-ci ouvrit yeux, contempla la face de son Créateur, l’écouta mais ne le comprit pas. La preuve en est qu’il essaya de lui obéir en s’appuyant à la lettre aux textes reçus, sans en pénétrer le sens profond et véritable.

Dans le second temps, le Verbe (la parole divine) s’exprima à travers Jésus, un être incarné à cet effet, parmi le peuple d’où sortirent justement la loi et les prophètes du Premier Temps. Cette adolescence ou première jeunesse spirituelle est l’âge où le Christ vient enseigner l’Amour aux hommes, réveiller les fibres ensommeillées des coeurs humains, les faire vibrer d’un nouveau sentiment envers leur Père spirituel et leurs semblables.

Dans ces deux amours est résumé tout l’enseignement spirituel des temps passés et à venir. L’Amour à l’auteur de la vie, au Créateur, et l’amour des êtres humains entre eux.

Chaque fois que l’humanité s’égare des grands et inévitables principes universels, une manifestation spirituelle transcendantale vient marquer le début d’un temps nouveau.

Le Troisième Temps est le temps où la sagesse vient enfin habiter dans l’esprit humain et briller dans les consciences. C’est la forme la plus subtile et la plus élevée de toutes celles connues jusqu’à nos jours pour diriger les hommes.

L’humanité, après les deux précédentes étapes, se trouve aujourd’hui à un moment de maturité de l’esprit. Elle peut enfin concevoir et comprendre les leçons les plus profondes.

Voici venu le Troisième Temps où l’esprit de l’humanité devra se libérer des chaînes du matérialisme. Cela entraînera le plus grand affrontement d’idées vécu dans l’Histoire humaine.

Voici venu le Troisième Temps où un pas sera fait en avant. Le temps des symboles religieux, des superstitions et des cultes matériels est dépassé. Une ère nouvelle s’ouvre mais non une nouvelle doctrine. Ce temps ne vient pas effacer les vérités spirituelles ni confondre l’humanité avec un langage ou des idées bizarres. Ce temps vient seulement continuer la leçon commencée et laissée inachevée dans sa seconde partie.

L’Eternel Féminin de Dieu

Celle qu’on appelle la Vierge Marie n’est pas seulement la femme qui, il y a quelque deux mille ans, conçut de façon mystérieuse un être extraordinaire qui devait par la suite bouleverser la face du monde.Marie fut l’incarnation vivante de l’essence féminine et maternelle qui a toujours existé dans l’Esprit du Créateur universel. Cette essence est palpable depuis toujours et vous pouvez la découvrir et la contempler dans toutes les oeuvres féminines de la Création.L’existence spirituelle de Marie fut révélée dès les temps bibliques et son incarnation matérielle annoncée par le prophète israélite Isaïe. Son amour et sa tendresse ont toujours été en Dieu comme une facette de sa pluralité. Et en Marie s’est reflétée la tendresse maternelle et la pureté virginale divines. De même qu’en Jésus s’est incarné l’essence du Fils parfait et de la progéniture idéale que nous devrions tous être.

Pourquoi s’étonner alors que Jésus se soit appelé Fils de Dieu, si nous sommes tous les fils d’un même Créateur ? Et pourquoi Dieu ne pourrait-il être Mère ? S’il n’y a qu’un seul et même Créateur, Il n’a pas de sexe, mais possède les attributs des deux sexes puisqu’Il a pu créer des êtres masculins et féminins.

La femme avec toutes ses caractéristiques provient de Dieu et il existe donc en Dieu une partie profondément féminine. Cette image de la féminité divine est représentée dans l’histoire du Christianisme par Marie, la fleur de pureté et de tendresse qui vécut à Nazareth, en Galilée.

Cette essence féminine a continué d’exercer, après le passage de Marie sur Terre, son influence spirituelle dans ce monde, et dans d’autres, car elle est immuable et infinie comme Dieu lui-même avec lequel elle ne fait qu’un.

Comme une mère qui aime ses enfants, cette influence spirituelle protège tous les êtres de la Création, et veille sur eux. Si ce n’était pour sa compassion maternelle, les créatures égarés ou souffrantes ne pourraient supporter leurs croix. Mais elle fait sentir à tous ceux qui l’implorent la douceur infinie de sa caresse. Elle est notre réconfort et celle qui défend notre cause sur le chemin du Ciel. Ne cherchons pas Dieu seulement comme un Père. Il est aussi notre Mère. Sachons l’invoquer comme telle. Adressons-nous à Elle comme lorsque nous cherchons la compréhension, le refuge ou la consolation dans le sein chaleureux de notre mère humaine.

SOURCE : Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email