Message des Arcturiens

Transmis par Suzanne Lie

Traduction Miléna
le 12 novembre 2014

Votre mémoire persistante d’incarnations humaines physiques, a limité votre conscience à l’habitude de percevoir uniquement les modèles de troisième dimension de la lumière.

Par conséquent, les expressions de vous-même, calibrées pour les grilles de dimensions plus élevées de la matrice holographique de la terre, se perdent dans votre conscience physique.

Votre longue habitude de placer votre attention sur les grilles vibratoires inférieures de la matrice holographique terrestre, amplifie les sensations, les perceptions et les expériences de votre soi physique. Par conséquent, votre attachement habituel aux grilles dimensionnelles 3D, a tendance à occulter votre connexion aux grilles de fréquence plus élevées.

Du fait que votre attention principale se pose sur les grilles inférieures, vous croyez que seul le monde physique est réel.

En raison de ce champs perceptuel de basse fréquence, vos expressions Siriennes, Pléiadienness et/ou Arcturiennes des dimension supérieures de votre Soi restent invisibles pour vos perceptions 3D, alors qu’elles se projettent dans bon nombre de vos corps ou « vaisseaux » physiques terrestres.

Pour votre expérience de lumière commune, vous devez joindre votre conscience multidimensionnelle aux grilles de fréquences plus élevées de la matrice multidimensionnelle de Gaia.

Le premier défi auquel vous faites face est de vous rappeler que vous êtes un être multidimensionnel.

Lorsque vous êtes au courant de cette vérité, vous pouvez « enregistrer » des expériences de conscience élargie sur la fréquence la plus élevée des grilles holographiques de Gaia .

En d’autres termes, lorsque vous faites apparaître vos expériences multidimensionnelles au sein de la matrice holographique de Gaia, celles-ci fusionnent avec celles des autres terriens dont le vécu est similaire.

Une fois que cette énergie de groupe est « sauvée », enregistrée, d’autres peuvent se connecter avec ce champs d’énergie, afin de réaliser un voyage inter-dimensionnel plus facile.

De plus, le fait de vous rappeler vos expériences inter-dimensionnelles dans votre vie quotidienne, permet à votre mémoire de se connecter aux grilles de fréquence plus élevées des troisième et quatrième dimensions holographiques de Gaia. Toute vie sur terre est reliée à la matrice holographique de Gaia.

C’est par l’expérience partagée de cette matrice que les habitants de Gaia se déplacent au delà des limites de la conscience de troisième dimension, vers les hautes fréquences de la réalité.

Dans un premier temps, ces expériences sont étiquetés comme un « rêve » ou une « imagination ». Toutefois, lorsque ces rêves et imaginations sont communiquées à des tiers via les grilles partagées, elles deviennent plus ordinaires.

Ainsi, la « nouvelle normalité » se développe, de plus en plus au sein de l’humanité, et les personnes prennent de l’assurance pour partager ouvertement leurs expériences.

Heureusement, les animaux, les végétaux et les royaumes élémentaires vivent dans la conscience de l’unité avec Gaia et embrassent naturellement son retour à la multidimensionnalité.

Assurez-vous d’inscrire vos « expériences/perceptions » de fréquence plus élevés sur toutes les grilles de la fréquence de l’hologramme. Ensuite, il vous sera beaucoup plus facile de vous rappeler vos expériences inter-dimensionnelles dans votre vie quotidienne.

En d’autres termes, vous « sauvegardez » vos expériences inter-dimensionnelles dans deux « disques durs », celui de la matrice planétaire et celui du « logiciel » de votre cerveau physique.

Un grand inconvénient du logiciel de votre cerveau humain, c’est qu’il s’étend seulement sur une durée de vie et quelques dimensions. Afin d’accéder à toutes les dimensions et toutes les vies de votre « totalité », vous devrez accéder au « disque dur » de la matrice de Gaia.

La Matrice de Gaia est un peu comme un transporteur qui véhicule les codes ADN de tous les habitants bi-localisés sur sa planète.

Par conséquent, à travers ces fichiers « transporteurs » de Gaia, vous serez en mesure de trouver le point d’entrée de toutes les vies dans lesquelles vous avez évolué sur cette terre. Le point d’origine de cette entrée étant les connections et déconnections de vos incarnations.

Ce qui est plus important encore pour votre chronologie présente, c’est que vous pourrez récupérer les fichiers pour l’ensemble de vos incarnations sur terre. De cette manière, vous pourrez consolider tout ce que vous avez appris dans vos vies sur terre afin de recueillir toutes les informations que vous avez accumulé sur ce qui a freiné votre ascension planétaire.

Une fois que votre conscience est entièrement connectée à la matrice multidimensionnelle de la terre, vous découvrez la lumière de l’information de Gaia qui coule constamment de son corps de lumière planétaire à votre corps de lumière personnelle.

Pour vous rappeler d’une « expression terrestre » où vous avez vécu dans l’unité totale et l’amour inconditionnel, j’activerai le composant de la matrice de Gaia, où nous nous sommes rencontrés dans les premières périodes de la Lémurie. Pour accéder à ce code subtil, je demande d’unir nos consciences et nous concentrer sur la base du cristal coeur de Gaia

Quand vous vous réunissez face à cet énorme coeur de cristal de Gaia, vous attirez votre attention sur sa base, son fondement. Lentement, vous commencez à ressentir un sentiment de conscience planétaire que vous n’avez jamais connu.

Dans un premier temps, beaucoup d’images des réalités multiples entrent en votre conscience, puis, soudain, vous rencontrez deux réalités à la fois. Vous êtes encore dans la base moyenne de la planète devant le cristal du noyau, alors que vous êtes aussi un grand oiseau.

Du plus profond à l’intérieur de votre être, vous entendez : « Je suis Kaa-ah de la volée d’oiseaux de Mu. »

Instantanément, vous ressentez la joie de voler au-dessus d’une terre qui semble être de nuances d’ocre et d’or. La sensation de voler est merveilleuse et au-delà des mots, la pureté et l’amour de cette réalité est intacte et vivante avec un potentiel immaculé.

Pendant que vous écoutez l’histoire de Kaa-ah, vous, nous, tous ensemble, la vivons aussi.

« Je suis Kaa-ah, » entendez-vous à nouveau ?

« Je suis le troupeau d’oiseaux de Mu. Vous ne pouvez probablement pas dire mon nom, et je ne dirais pas le vôtre, car nous parlons seulement en tons et mélodies. Je me connecte par télépathie avec vous afin de pouvoir partager la vision de ma mémoire la plus aimée, celle de voler dans notre cité d’or au centre de Mu. Bien sûr, notre monde entier a résonné aux tons ocre, or, bronze et cristal. »

« Nous avons des anciens de Mu qui sont les premiers dans cette rotation du Grand Cycle galactique à expérimenter la forme. Il y avait beaucoup d’autres réalités qui existaient dans les cycles anciens, mais elles sont inconnues de nous au cours de cette incarnation. »

« Nous sommes venus afin d’aider à créer une réalité de la dualité joyeuse, pour communiquer avec vous. Ce que je vois dans votre esprit, c’est que le terme « nous » signifie beaucoup, mais à nos esprits, le terme « nous » signifie l’Un. Nous n’avons pas de terme pour l’individualité. Nous sommes le troupeau. »

« Chacun d’entre nous se soucie autant pour le troupeau que pour ce qui concerne le cœur qui bat au sein de notre propre poitrine. Peut-être, nous sentons-nous de cette façon parce que nous sommes tous le battement de cœur de l’oeuf sacré. »

« Nous, le troupeau oiseau de Mu, sommes les gardiens de l’oeuf sacré. Le Coeur du Cœur de notre vie, au sein de cette terre de projection holographique qui est la gestation de l’oeuf sacré. »

« Mu, qui est l’ensemble de la planète, nous inspire continuellement de sa force sacrée de création au sein de notre oeuf sacré. »

« C’est cette force de création qui est utilisée par tous les citoyens de Mu, alors que les citoyens de Mu ne sont pas tous de la tribu des oiseaux. »

« Avant d’entrer dans cette réalité, nous avons expérimenté plusieurs formes. La notion de forme est nouvelle pour nous, car dans notre vraie demeure, dans les vibrations plus élevées de lumière, nous sommes conscience pure. »

« Nous, citoyens de Mu, sommes venus sur terre mère pour initier une grande expérience des polarités de la vie dans la forme. » Nous avons rejoint cette réalité sachant que ces polarités deviendraient de plus en plus extrêmes. »

« Nous savions aussi qu’au final, ces polarités créeraient une apparence de séparation. Dans notre expérience, la lumière devait progressivement se scinder en bon/ou lumière et mauvais/ ou ombre, et la forme devait être divisée dans les sexes, en mâle et femelle. »

« Dans les anciens cycles du séjour de la mère autour du soleil central, il y eu beaucoup d’autres visiteurs. La terre-mère a longtemps offert un gabarit pour de nombreuses formes de vie différentes qui purent vivre et recueillir des expériences. De cette manière la terre a préparé son Soi pour son initiation Finale, l’Initiation de l’amour inconditionnel. »

« L’amour inconditionnel est le pouvoir cohésif du multivers et le pouvoir de création. Au sein de l’Un, l’amour inconditionnel et la création divine sont connus. Lorsque nous n’avons plus besoin de notre manifestation, nous retireront simplement notre attention et notre intention, afin que la création puisse peu à peu, ou instantanément, cesser d’exister. »

« Nous avons depuis longtemps multidimensionnellement propulsé une myriade de vagues de torsion d’amour clair et inconditionnel, en voyageant au sein du Multivers. Avec la puissance de l’attention, de l’observation et de l’intention, nous exigeons que ces vagues pénètrent les particules du potentiel créatif. »

« Puis à l’aide de notre pouvoir au sein de l’amour inconditionnel, nous créons la manifestation de notre volonté en utilisant le potentiel brut de ces particules de lumière qui sont composées d’amour et de potentiel. »

« Cette « nouvelle » découverte de ces ondes de torsion dans votre « temps moderne » est notoirement connue dans nos terres de Mu. C’est de cette manière que nous créons des formes pour notre conscience. »

« Nous avons beaucoup de plaisir à expérimenter la prise de nombreuses formes. Tout comme vous le testez en portant des vêtements différents sur votre corps, nous expérimentons le port de différentes formes sur notre conscience. »

« L’oeuf sacré, qui est la source d’alimentation de notre planète, est loin de l’interruption de l’énergie psychique des autres habitants de Mu. »

« Au sommet de notre plus haute chaîne de montagnes, qui sont peu nombreuses, l’œuf sacré de la mère vit en communication constante avec le compagnon de la mère, le père de la lumière. »

« De cette manière, l’œuf de la terre, mère du potentiel créatif, demeure éternellement baigné dans l’amour inconditionnel de son complément divin, père de lumière. »

Ce lien constant entre la lumière/esprit et la matière/forme nous donne la force pour créer consciemment nos formes et répondre à nos besoins.

« Nous, les protecteurs de l’oeuf sacré, nécessitions une forme qui pouvait voler, alors que nous étions les émissaires intermédiaires entre la mère de la montagne centrale et son extériorité, les terres et les Océans. »

« Lorsque nous avons commencé notre expérience de vie dans la forme, chaque être pouvait facilement flotter vers le haut de la montagne et aller dans le grand Temple d’achèvement. »

« Toutefois, comme la mère est devenue de plus en plus polarisée nous devions choisir de vivre dans une forme de l’un de ses quatre éléments : terre, air, feu ou eau. Certains d’entre nous ont choisi de marcher sur la terre, d’autres ont choisi de voler dans l’air ou de nager dans la mer, et d’autres ont décidé de rester dans la lumière sans forme, afin de servir l’élément du feu. »

« Petit à petit, les êtres de l’eau ne pouvaient plus quitter le rivage assez longtemps pour voyager à grande distance vers le haut de la montagne., les êtres de feu ont choisi de maintenir leurs formes vacillantes, changeant la lumière, et ceux qui marchaient sur la terre ne pouvaient plus prendre le temps de voyager au Temple de l’eau. »

« Donc, c’était les créatures de l’air qui sont devenues les « gardiens de l’oeuf sacré. »

« Nous pouvions facilement voler depuis le sommet de la montagne, au-dessus des eaux et sur la terre. Nous pouvions également converser avec les créatures de feu. »

« Tous les êtres des quatre éléments sont totalement conscients de leur forme et peuvent facilement communiquer avec tous les autres êtres par télépathie et empathie. »

« En qualité de gardiens de l’oeuf sacré, nous créons des nids autour du sommet de la montagne, juste en dessous du Temple, afin de poser et faire éclore nos propres œufs. Nous ne créons un oeuf que lorsque nous sommes prêts à remplir notre expérience en tant que membre de la réalité de l’UG. »(union Galactique)

« Lorsque nous commençons le voyage pour entrer chez eux, et aussi, celui qui nous permet de rendre visite à notre famille d’esprit, nous construisons un nid et pondons notre oeuf. »

« Une fois que nous posons notre oeuf il est instantanément fécondé par le débit du grand père esprit qui pénètre chaque molécule de notre montagne. Patiemment, nous nous asseyons sur nos oeufs jusqu’à ce qu’un être de lumière vienne expérimenter notre forme. Une fois que cet être est entré dans notre oeuf, nous partageons totalement notre conscience avec lui. »

« Dans notre conscience commune, notre commutation potentielle se propage sur Mu afin d’en apprendre plus sur les expériences et les responsabilités de notre troupeau d’oiseaux. »

« Si la lumière décide de prendre une forme sur Mu, son éclosion se fait dans la forme de l’oiseau. »

« L’oiseau-mère maintient sa propre forme, jusqu’à ce que son remplaçant soit prêt à exercer ses responsabilités de son plein gré. »

« A ce stade, la lumière de l’oiseau-mère clignote hors de sa forme et la forme disparaît et est renvoyée à la lumière de l’unité d’accueil. »

« S’il vous plaît, comprenez qu’il n’y a aucune « naissance » ou « mort » dans notre réalité. »

« La Naissance signifie entourer notre lumière avec la forme et la Mort signifie libérer cette forme à ses éléments et le retour à la lumière. »

« La vie et la mort sont identiques dans vos journées, ce qui, à notre perception se produit est la même chose, dans le maintenant cosmique de notre réalité sur Mu.

« Dans notre réalité nous « mangeons » seulement de la lumière. Il n’y a donc, jamais pour nous, une nécessité de nourriture ou une élimination des déchets produits. Toute forme est remplie de vie et toutes nos formes communiquent avec les autres, ainsi qu’avec notre esprit-Soi de lumière. »

« Nous, les lémuriens ont commencé le cycle que vous fermez maintenant. Nous sommes venus dans votre conscience pour vous aider à l’ensemencement du Coeur et des cristaux de pierre angulaire de la mère. Nous sommes venus à vous car nous sommes vous. »

« Nous représentons la naissance de ce cycle et vous représentez la transmutation de ce cycle dans son expression la plus élevée. »

« Nous vous bénissons sur votre parcours, car c’est un peu aussi le nôtre. »

« Nous sommes l’Alpha et vous êtes l’oméga, le commencement et la fin. »

« Nous avons commencé cette expérience de polarité, et vous êtes ici pour la fermer. »

« Tout comme nous aidons d’autres à intervenir au sein de la matrice 3D, nous vous aiderons à sortir d’elle. »

« Une fois que ce cercle sera fermé, le début et la fin vont fusionner dans l’unicité du moment présent. Une fois dans le maintenant, vous serez libres de tout temps et retournerez à l’Un ».

I AM Kaa-ah,

Bénédictions sur votre transmutation.

via Suzanne Lie

Traduction Miléna

http://suzanneliephd.blogspot.co.il/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Aux Portes du Temps


Print Friendly, PDF & Email