Transmis par Gloria Wendroff

Dieu a dit:

Votre cœur bat de toute façon. Même si on le frotte à rebrousse-poil, votre cœur continue de battre jusqu’à son dernier battement. Votre cœur est robuste. Il a survécu à plusieurs tempêtes.

Aimez votre cœur.

Aimez le fait que vous en ayez un. Ayez un cœur et aimez le fait que vous avez un cœur fait pour aimer et même pour éprouver de la douleur.

Faites la distinction entre votre cœur sensible à l’amour et votre ego trop susceptible.

Vous ne devez pas nourrir votre ego. Vous devez nourrir votre cœur. Il y a une grande différence entre votre cœur et votre ego. Le premier est franc et direct. Le second est détourné et sinueux.

Votre cœur ne prend pas de détours, bien-aimés. L’ego est toujours un dissimulateur, un arnaqueur, un escroc, un concepteur qui fait des combines. L’ego est à son propre service. Votre cœur, par ailleurs, se soucie profondément des autres alors que l’ego crie: «Moi, moi, moi».

Le cœur se respecte lui-même alors que l’ego essaie de se mettre en valeur. L’ego a une idée fixe. L’ego simule la sensibilité alors qu’il est rouge de confusion. Il est un voleur d’amour. C’est un prétendant au trône. C’est un manipulateur habile qui attire vers lui toutes les attentions. Ce pauvre ego, tordu et rouge de confusion, vous convainc qu’il vous est nécessaire, lui, pour votre instinct de conservation.

Le soi dont l’ego se fait le porte-parole vous mord par-derrière. Il sauve sa peau et non la vôtre. Il vous compromet. Il vous empêche d’aimer. L’ego est comme l’un de ces types apparemment gentil qui vous poignarde dans le dos. Il affiche un sourire charmant alors qu’il vous inflige de la douleur.

Comment l’ego réussit-il si bien? Comment se fait-il qu’il réussit à vous avoir à tout coup?

L’ego a une feuille de route impressionnante. On a reconnu qu’il pouvait supplanter ou détrôner le cœur. Le vilain triomphe et le héros est laissé pour compte comme la bille de billard numéro huit.

Vous aimer vous-mêmes ne signifie pas être égotistes. Le héros, votre cœur, doit s’immuniser contre l’ego. Ou plutôt, c’est votre esprit qui doit s’immuniser contre l’ego.

L’esprit doit apprendre à dire non à l’ego de la même façon que les adolescents doivent apprendre à dire non aux drogues.

L’ego est comme l’opium et il vous laisse tomber à chaque fois. L’ego est très petit. Il vous aveugle et vous rend sourd. Il vous tend des pièges à tout moment. Il est un champ de mines.

Renforcez votre cœur et votre ego faiblira automatiquement. Abaissez l’ego. Hausser le cœur.

L’ego est un lâche. Le cœur est comme la gorge gazouillante d’une grive et il bat à tout rompre. Hourra pour le cœur! Houe pour l’ego!

Cela doit commencer à vous apparaître de plus en plus clair. L’ego va essayer de vous leurrer pour sauver sa peau et vous faire perdre la vôtre. L’ego, c’est l’ennemi. Il n’y en a pas d’autre. Me comprenez-vous? L’ego veut vous capturer et il réussit sans cesse. Prenez garde à l’ego. L’ego est une menace. Ne croyez pas un seul instant que l’ego est votre ami.
L’ego est Mata Hari. Combien séduisant et attirant peut être un espion. Et combien coupe-gorge.

Même si l’ego vous a tant de fois pris au piège, vous ne cessez de vous laisser séduire par lui. L’ego est illusion totale, vous comprenez, et l’ego vous leurre d’illusion. Il part de fausses prémices et il vous trahit par de fausses promesses. L’ego vous promet le soleil, la lune, les étoiles de la renommée et de récompense et, en même temps, il vous fait un croc-en-jambe. L’ego est sans pitié. Il n’est jamais repentant. Il fait vous sentir désolé alors qu’il caquette dans votre dos.

L’ego est tout le contraire d’un ami. L’ego est un menteur effronté. L’ego vous mène dans le sentier hors du jardin, là où poussent les herbes venimeuses. L’ego est cette voix de la reine sorcière dans le miroir qui demande: «Qui est le plus loyal d’entre tous?» Et l’ego insiste pour dire que c’est vous. L’ego aime bien se payer votre tête.

Regardez dans le miroir de votre cœur et demandez d’être aimants et de ne plus jamais être trompés par l’ego de l’esprit.

Traduit par Normand
Page originale: http://www.heavenletters.org/a-thief-of-love.html

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email