Jésus, transmis par John Smallman

Bonjour, ici John avec le message de Jésus pour le samedi 29 août 2015. Pour changer j’inclus la totalité de mon échange canalisé aujourd’hui (vendredi 28 août) avec Jésus, juste pour que vous puissiez voir (ou entendre) comment ça se passe. Je fais des pauses, car l’énergie devient parfois assez intense, puis je reviens à mon ordinateur et nous reprenons là où nous nous étions interrompus.

Blog de Jésus n°263 du samedi 29 août canalisé le vendredi 28 août 2015 à 10:50.

Moi : Bonjour Cher Jésus. Merci beaucoup pour votre dernier message, il est agréable de communiquer à nouveau avec vous après ma longue pause estivale. Il me semble être plus en paix, plus content, plus détendu que je l’étais au début de l’été, j’espère aussi avoir libéré la plupart de ce qui bloquait notre canal, ou de ce qui me démotivait pour être ouvert à vous, ou même carrément vouloir canaliser vos messages aimants et inspirants. Donc, si vous êtes disponible, pouvons-nous s’il vous plaît en commencer un nouveau ?

Jésus : Un grand bonjour à toi, John. Oui assurément je suis disponible pour communiquer avec toi. Je suis toujours disponible, aussi n’hésite jamais à faire appel à moi parce que ma tâche, mon devoir, mon service aimant est d’être disponible pour tous ceux qui m’appellent. Détends-toi juste un moment, et nous pouvons commencer.

Comme je ne cesse de te le dire, de te le marteler, tous sont Un ! L’état de séparation des autres qui semble être la condition humaine est illusoire, même s’il vous semble à tous tellement réel. Lorsque Dieu créa « Vous* » Il Vous a donné tout ce qu’Il est — l’Amour inconditionnel infini et donc aussi la liberté absolue, le libre arbitre, qui est l’un de ses aspects aimants innombrables — parce que l’Amour se contente d’aimer sans conditions, Vous laissant éternellement libres tout en Vous maintenant en même temps en état d’Unité avec Lui-même.

En tant qu’humains au sein de l’illusion cette idée semble très paradoxale et déroutante parce que l’illusion que vous avez construite était censée vous permettre d’expérimenter la séparation, et donc le sentiment d’Unité, l’état d’Unité a dû être caché, masqué, déguisé. En toute liberté vous avez choisi de créer un état illusoire de limitation, de séparation de Dieu et donc de Vous-mêmes ! Une séparation réelle n’est pas possible parce qu’il n’y a que l’Un — Dieu et Vous éternellement engagés dans une étreinte infiniment aimante qui ne peut jamais être interrompue. C’est aussi simple que ça.

Tout ce que vous — l’humanité — avez à faire c’est vous ouvrir à votre état naturel, l’état dans lequel vous avez été créés et que vous n’avez jamais quitté, mais que vous avez choisi de vous cacher à vous-mêmes sous un manteau d’obscurité. Pour prendre une allégorie vous pouvez penser à l’illusion comme à des nuages sombres capables d’obscurcir le soleil. Mais le soleil est toujours là, et bien que les nuages finissent par se dissiper, il semble que voir ou non le soleil dépend des conditions météorologiques capricieuses qui circulent partout sur la planète et sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle.

Cependant, les nuages qui vous cachent la réalité sont de votre propre fabrication, et vous seuls avez la capacité de les dissoudre. Lorsque vous vous ouvrez à l’Amour ils se dissolvent. La plupart d’entre vous ont connu des moments d’amour intense où l’éclat du moment a brillé un bref instant à travers les nuages de peur qui vous enveloppent la plupart du temps. Mais vous avez pris ces moments pour une aberration, une heureuse rencontre des esprits ou des corps lorsque vous avez baissé la garde par inadvertance et expérimenté un bref moment d’extase. Souvent, avant d’avoir relevé votre garde, vous avez été blessés ou trahis par quelqu’un, ce qui vous a prouvé que l’Amour mène invariablement à la douleur et la souffrance. Avec la maturité, ou en prenant de l’âge, cette barrière de sécurité entre vous et le monde extérieur s’installe de plus en plus solidement pour vous protéger contre les attaques et les trahisons inévitables dont vous savez qu’elles attendent juste l’opportunité d’y ouvrir une brèche.

Et pourtant, vous en voyez d’autres, peut-être seulement un très petit nombre, qui n’installent pas ces barrières pour se protéger des dangers qui les entourent. Ils aiment être vulnérables ! Vous repoussez leur comportement en le considérant comme insensé, surtout si vous les voyez être apparemment attaqués ou trahis. Mais cela vous laisse quand-même perplexes parce qu’en dépit de ces attaques et de ces trahisons ils continuent à être en paix.

Eh bien la raison en est qu’être vulnérable vous rend invulnérable ! Être offensé, c’est un choix que vous devez faire. Les comportements offensants ne peuvent vous offenser que si vous choisissez d’être offensés. Et ces âmes aimantes qui ne se cachent pas derrière des barrières psychologiques de protection pour enfermer leurs émotions en toute sécurité l’ont non seulement réalisé, mais ont également découvert qu’être aimant attire dans leur espace personnel des personnes aimantes, ce qui ajoute à leur paix et à leur satisfaction.

Réaffirmons-le, de votre point de vue être vulnérable semble annoncer que vous serez très probablement exploités et blessés, mais en fait, c’est le contraire qui est vrai. Être vulnérable c’est être ouvertement aimant, être absolument inoffensif, et alors qu’il pourrait sembler qu’il soit très dangereux d’entretenir cet état, en fait cela attire à vous des personnes disposées à être aimantes, désireuses de l’être. Vivre dans un tel état dissout la peur et l’anxiété et vous permet de vous comporter à chaque instant de la manière la plus appropriée parce que l’Esprit Saint guide alors chacune de vos pensées, chacune de vos paroles et chacune de vos actions. C’est un moyen de traverser la vie de la manière la plus détendue et la plus puissante qui soit. Cela n’effacera pas la douleur et la souffrance, mais garantira que vous n’êtes pas accablés lorsque vous les rencontrez.

La vie dans l’illusion est douloureuse, et la souffrance est inévitable, mais la manière dont vous répondez à chaque situation est un choix que vous êtes toujours libres de faire. Vous réagissez souvent par habitude, au lieu de voir chaque instant comme indépendant des précédents, et ainsi vous continuez à répéter des expériences douloureuses, les voyant comme imposées par un monde vicieux ou un dieu vengeur, et vous-mêmes comme des victimes impuissantes dans un environnement très dangereux.

Ça n’est jamais le cas. Chacun de vous suit un chemin de vie qu’il a préparé avant de s’incarner en tant qu’humain, avec les conseils et l’assistance aimante de ses mentors des royaumes spirituels — ou, si vous préférez, avec les conseils de Dieu, du Saint-Esprit, ou de la Mère divine. Le chemin de vie sur lequel vous êtes n’est pas le fruit du hasard, tout ce qui se produit au cours de votre vie a un but, soit directement pour vous, soit pour quelqu’un avec qui vous avez une relation — à long terme ou seulement momentanée — rien n’est accidentel.

Votre tâche sur Terre est d’apprendre telle qu’elle se présente chaque leçon que vous avez placée sur votre chemin. Si vous ne le faites pas, alors elle se présentera à nouveau, peut-être sous une forme légèrement différente, jusqu’à ce que la conscience s’éveille finalement en vous et que vous l’appreniez. Les leçons peuvent être assez pénibles pour attirer votre attention, mais une fois apprises elles n’ont pas besoin d’être répétées. Une leçon nouvellement apprise apporte un sentiment de paix et de satisfaction, et conduit à une plus grande volonté d’accepter la vie telle qu’elle se déroule parce que vous réalisez alors que tout a vraiment un but et qu’il est bien plus facile de le voir quand vous l’acceptez au lieu de lutter contre lui.

Dans les royaumes spirituels vous avez des guides et des mentors qui veillent sur vous en permanence, prêts et attendant que vous leur demandiez l’aide qu’ils vous fourniront alors volontiers et de bonne grâce, mais seulement quand vous la demandez. Vous aider avant que vous demandiez serait une invasion de votre champ personnel d’énergie, une intervention dans votre libre arbitre, et personne dans les royaumes spirituels, pas même Dieu Lui-même ne le ferait. Mais dès que vous demandez, nous sommes là pour vous, parce que nous vous aimons et parce que nous ne voulons pas vous voir souffrir.

C’est pourquoi le message d’aujourd’hui est essentiellement une répétition du fait qu’il n’y a que l’Amour, que tout le reste est illusoire, et que nous dans les royaumes spirituels veillons sur vous en permanence, prêts à vous aider instantanément lorsque vous nous appelez. Par conséquent je vous en prie appelez-nous à l’aide, même pour les problèmes les plus petits ou apparemment les plus insignifiants, parce que c’est notre joie et notre devoir de vous servir de toutes les manières possibles.

Votre frère qui vous aime, Jésus.

Traduction AD
Page d’origine : https://johnsmallman2.wordpress.com/2015/08/29/a-lesson-newly-learnt-brings-a-sense-of-peace-and-contentment/

—–
Vous pouvez écouter ce message, lu en anglais par John Smallman lui-même, en cliquant sur la barre de lecture de la page d’origine ci-dessus.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email